Alif Arabians

Elevage Equitation Poulains Juments Etalons Vente Actualité Cheval arabe Liens

Robes des chevaux arabes

 

Elevage de chevaux arabes

         

          La nature de chaque être vivant dépend de millions de gènes. On ne peut pas voir un gène, même avec le microscope le plus performant ; mais on reconnaît ses effets plus ou moins aisément. La robe des chevaux fait partie de ces effets. Il n'y a pas un gène du bai, un gène de l'alezan, un gène du gris ou un gène du pie mais une série d'informations qui se combinent entre elles pour colorer les poils et les crins d'une certaine manière. 

          Le plus souvent, les gènes fonctionnent comme des interrupteurs qui permettent ou non un effet -par exemple : "grisonner ou non". Pour chaque effet, le poulain hérite d'un gène de l'étalon et un de la jument qui se situent au mème allèle. Cette paire peut contenir deux fois la même information (homozygote) ou des informations contradictoires (hétérozygote). Dans le second cas, la robe du cheval exprime le gène dominant, mais cache un second, récessif, qui peut être transmis aux poulains.

          Toutes les robes des chevaux sont obtenues à partir de deux pigments : la phéomélanine (rousse) et l'eumélanine (noire). Le blanc résulte de l'absence de pigments. Nous n'abordons ici que les robes existant chez les chevaux Arabes. Les mécanismes vous apparaîtrons plus clairement si vous suivez l'ordre :

La rubrique Anomalies génétiques

La rubrique Biomécanique & morphologie du cheval d'endurance

Dans la rubrique Robes : Alezan, Bai, Blanc, Gris, Noir, Sabino et rubican

Chevaux alezans Chevaux noirs Chevaux bais Chevaux gris Chevaux sabino Chevaux blancs

Alif Arabians

Elevage situé en Haute Normandie

(Visites uniquement sur rendez-vous, SVP)

Contact : Hélène Griesmar

Portable : 06 83 06 75 97

Pour nous écrire

Alif ArabiansDes chevaux polyvalents

alif_arabiansp.jpg (4703 octets)